J’ai appris hier sur facebook qu’Afrostream arrêtait ses prestations.

Si vous ne connaissez pas Afrostream, c’est une plateforme de streaming qui propose des séries, films et téléfilms afro.

La nouvelle m’a beaucoup attristé car j’ai été cliente d’Afrostream et j’avais consacré un article l’évènement afrostream vip qui avait été organisé sur les champs-élysées.

Quand j’ai vu cette information défiler sur mon fil d’actualité j’ai tout de suite pensé à l’article que j’ai rédigé sur le supposé manque de solidarité entre noirs.

Afrostream a-t-il été victime de ce manque de solidarité?

Je pense que la réponse est plus nuancée que cela.

Le projet paraissait prometteur, créer une plateforme qui recense les meilleures fictions afro. Qu’elles soient afro-américaines ou 100 % made in africa.

Honnêtement par manque de temps je n’ai pas regardé énormément de séries.

J’ai fait quelques découvertes, notamment les séries nigérianes et je suis vraiment bluffée par le niveau des nigérians. J’étais toujours habituée à voir des séries africaines humoristiques, j’ai trouvé cela rafraichissant de voir des séries dramatiques avec des dénouements complexes.

Il y a eu beaucoup de critiques sur Afrostream, notamment au niveau du contenu.

C’est surtout sur la partie des séries US, que cela a péché.

Par exemple Afrostream a commence à diffuser la série Being Mary Jane , alors qu’elle en était déjà à sa 3 ème saison et c’était juste de la captation du live de la chaine BET.

Bon disons nous les choses, je suis la série Being Mary Jane et évidemment les 3 1ères saisons je les ai regardé en streaming sans avoir à payer un abonnement sur afrostream.

Après j’ai vu que d’autres clients n’étaient pas satisfaits du service-client et du contenu en général, parce qu’il n’y avait pas suffisamment de nouveautés à leurs goûts.

Mon point de vue c’est qu’Afrostream a été trop comparé à Netflix.

Je ne suis pas abonnée à Netflix, mais voilà dans l’univers des séries sur internet c’est la référence c’est tout de même eux qui ont été  les premiers à diffuser  Orange is the new black.

Si je fais cet article ce n’est pas pour remuer le couteau dans la plaie, je souhaite me lancer dans l’entrepreneuriat et je sais que ce n’est pas facile.

J’ai moi-même fait des erreurs en lançant Nappy Forever.

Et je ne sais pas si Nappy Forever deviendra un jour une entreprise rentable qui me permettra d’en vivre.

 

Depuis quelques années je remarque que le terme nappy est mal vu.

Aux Etats-Unis il est parfois assimilé au terme nigger ce qui veut littéralement dire nègre.

Alors moi j’ai choisi le terme nappy afin de faire le tri dans les personnes auxquelles je m’adresse.

Le terme nappy est également vu comme de l’extrémisme.

J’ai vu apparaître le terme nappex.

Les nappex sont considérées comme des extrémistes qui veulent convertir tout le monde au naturel.

Je n’ai pas du tout cette approche car je perdrais mon temps à chercher à convertir tout le monde.

Moi ce que je souhaite juste c’est que le cheveu crépu naturel ne soit plus stigmatisé.

Je peux paraître extrémiste car je ne porte pas de tissage, de perruques, et très rarement des tresses avec rajouts.

C’est mon choix, je préfère mettre mon argent ailleurs.

Tout cela pour dire que chacun fait ce qu’il veut avec ses cheveux.

Je n’apprécie pas que certaines nappy prennent de haut des personnes qui se défrisent les cheveux.

C’est important de sensibiliser les gens au danger du défrisage mais il faut le faire de manière constructive et dans le respect de chacun.

Et dans l’autre sens je n’aime pas les gens qui regardent de haut les personnes qui portent leurs cheveux naturels parce que les cheveux défrisés ou tissés c’est soi-disant plus beau.

Moi le mot nappy je l’aime bien.

Ce n’est pas un mot qui définit à lui tout seul qui je suis.

 

 

 

Les noirs ne sont pas assez solidaires.

C’est une phrase qui revient assez souvent sur les réseaux sociaux et même au détour d’une conversation avec des proches.

Ce qui ressort de ce genre de propos c’est que les noirs ne s’entraident pas assez au niveau du business à la différence des communautés juives et asiatiques.

On dit souvent que l’argent tourne 7 fois dans la communauté juive avant d’en sortir.

Je trouve cette comparaison assez réductrice et je trouve cela dommage  de toujours se comparer aux autres.

Je vais donner mon point de vue sur le business dans la communauté noire.

Je trouve qu’il y a de plus en plus de très bonnes initiatives et des projets sérieux qui émanent de la communauté noire par exemple:

  • negus
  • afrostream
  • de nouvelles marques afro-françaises : kalia nature, nappy queen, Carolina B etc
  • Fashizblack
  • Afrikrea

Il existe encore d’autres exemples.

Mais par moment on a l’impression que ces projets sont peu soutenus par les principaux intéressés.

Les like, les followers ne paient pas les factures.

La création d’entreprise est très difficile.

Beaucoup d’entreprises ne passent pas le cap des trois premières années.

Parce qu’à coté des belles réussites je vois aussi des entreprises qui se cassent la gueule, qui mettent la clé sous la porte du jour au lendemain.

C’est pour cela que j’ai décidé de gérer Nappy Forever en parallèle d’un emploi salarié.

Je suis passionnée par les cheveux crépus naturels mais pas au point de vivre sans le sou.

Je vais continuer à fournir du contenu gratuit mais j’aurais beaucoup moins de temps pour répondre aux mails et messages facebook.

Et je continuerais également à faire des offres commerciales car je n’ai pas de tabou à monétiser mon activité.

C’est un message de sensibilisation car je lis souvent, il faut que les noirs aient leurs propres médias alors qu’ils existent déjà.

Je lis ou j’entends “je ne trouve pas de maquillage à ma teinte”, alors que des marques spécialisées existent.

Et le comble, cerise sur le gâteau. “Il n’y pas grand chose comme produits pour les cheveux afro” ” De toute façon avec les cheveux crépus on est limité à part faire des tresses et des tissages tu veux faire quoi”?

Sans commentaires…

Je n’accuse personne en particulier mais par moment je suis un peu dépitée.

Je tombe régulièrement sur des personnes qui demandent des idées de coiffures parce que l’afro ou en tous cas le cheveu crépu naturel est interdit sur leur lieu de travail.

Ce genre de question est posé souvent dans les groupes facebook, tout le monde y va de son conseil.

Cela peut être un lien vers un tuto coiffure pris sur youtube ou encore des références pour des perruques, pour des mèches de tissage.

Mais en général personne ne s’offusque qu’en 2017 on puisse se faire interdire la possibilité de porter ses cheveux naturels au travail.

Pourtant à ma connaissance en France , la seule interdiction dans la tenue vestimentaire ou autre porte sur les signes ostentatoires visibles.

Ainsi un employeur est en droit de refuser que son employé porte par exemple le voile au travail ou encore porte un signe religieux face à des usagers.

Mais le cheveu crépu naturel ne rentre pas dans cette catégorie à moins de considérer les dreadlocks comme signe ostentatoire visible de la religion rastafari…

Il y a eu un cas célèbre d’un stewart qui a mené une action en justice contre Air France.

Rappel des faits: Aboubakar Traoré, stewart chez Air France depuis 1999 est mis à pied pendant 5 jours en mai 2012. Pour quel motif? Il porte ses cheveux naturels coiffés avec des tresses africaines.

La direction d’Air France lui reproche ne pas avoir respecté le règlement intérieur.

Aboubakar Traoré saisit les prud’hommes car il se considère victime de discrimination.

Il est débouté sur sa requête mais les sanctions disciplinaires contre lui sont levées.

Je ne sais pas ce qu’est devenu Aboubakar Traoré depuis, si il travaille toujours chez Air France.

Alors je sais que beaucoup de gens se diront ce ne sont que des cheveux il n’avait qu’à se conformer au règlement il n’aurait pas eu de problèmes.

Mais ne nous mentons pas, nous savons tous que porter ses cheveux crépus naturels c’est plus qu’une histoire de cheveux car sinon il n’y aurait pas de débats aussi enflammés sur ce point.

Alors que faire dans une pareille situation?

Je suis consciente que si vous travaillez c’est parce que vous avez des factures à payer, des enfants etc

Vous ne pouvez pas vous permettre de vous retrouvez sans emploi et encore moins saisir la justice pour dénoncer de telle discrimination.

Car la justice a malheureusement un coût, il faut pouvoir supporter les frais d’avocat pour un résultat incertain et cela demande souvent de s’engager dans une procédure longue et éprouvante.

Ce que je vous demande c’est si vous êtes témoin de ce genre de situation ou la victime, renseignez-vous sur vos droits auprès d’un avocat ou des représentants syndicaux.

Dans le monde dans lequel on vit ce n’est pas évident pour un enfant noir d’aimer son apparence physique. Les canons de beauté sont majoritairement caucasiens: cheveux lisses, peau blanche, nez aquilin etc…

D’autant plus que les stéréotypes sur les personnes noires sont très présents dans les médias.

Et le physique des personnes d’origine africaine est souvent source de moqueries, de dévalorisation.Alors quand on vient à la question des cheveux cela prend même un caractère politique.

Porter ses cheveux naturels devient alors une transgression par rapport au refus d’assimilation aux canons de beauté occidentaux.

L’estime de soi s’apprend dès le plus jeune âge.

Un enfant à qui on a jamais dit qu’il est beau, qu’il a des capacités, arrivé à l’âge adulte aura du mal à avoir confiance en soi et à avancer dans la vie.

Tout comme vous j’ai grandi avec des poupées barbies blondes aux yeux bleus. Dans les années 1990, lorsque j’étais enfant, il y a eu tout de même une exception. Je me souviens que Mattel (la société qui commercialise les barbies) avait sorti des poupées à l’effigie de Naomi Campbell. Elles étaient de différentes teintes, mais c’était la 1ère fois que je voyais des barbies noires. J’ai eu la chance d’en avoir une en cadeau.

Grandir avec des poupées blondes ne m’a pas perturbé dans mon développement car j’ai été élevée dans l’estime de soi, par exemple je n’ai jamais vu de membre de ma famille se décaper les peaux. Et surtout on m’a appris que j’avais de la valeur, et qu’elle ne venait pas seulement de mon physique mais également de mes capacités intellectuelles.

Mais dans d’autres familles je sais qu’il y a du flou autour de tout ça.

Ici je ne suis pas là pour dénigrer l’éducation des uns et des autres. Le métier de parents n’est pas une chose facile, on reproduit souvent les schémas qu’on a connu enfant.

Mais ce que j’ai appris c’est que les représentations sont très importantes.

Si un enfant noir n’a pas l’habitude de voir des personnes noires qui sont médecins, avocats, il pourrait penser que ces professions ne lui sont pas accessibles.

Et je pense sincèrement que le fait d’avoir une poupée noire avec des cheveux afro peut aider un enfant (et même les adultes) à développer son estime de soi et apprécier ses cheveux crépus.
Si vous souhaitez vous en procurer une, je propose la poupée Nubia Kemita.