01Nov

Porter ses cheveux crépus naturels est-ce un acte politique?

man-156553_1280

Dans ce nouvel article, je vais aborder un sujet peu évoqué.Porter ses cheveux crépus naturels est-ce un acte politique?

Rejoignez la communauté Nappy Forever

​Recevez chaque semaine des conseils, des codes promo

​Dans votre boite mail

Cet article m’a été inspiré par une vidéo postée sur Facebook dans le groupe que j’ai créé.C’est une interview de Chimanda Ngozi Adichie.Elle affirme que porter ses cheveux crépus naturels est un acte politique et va même jusqu’à dire que si Michelle Obama avait porté ses cheveux au naturel, son mari n’aurait surement pas été élu!

J’ai mis la vidéo en dessous pour que vous puissiez vous faire votre opinion sur ces propos.

Traduction:

Chimanda: J’ai souvent dit que si Michelle Obama avait eu des cheveux naturels lorsque Barack Obama était en lice pour les présidentielles, il n’aurait jamais gagné.Parce ses cheveux naturels auraient signifié certaines choses pour les gens et ces choses sont négatives. Cela aurait signifié qu’elle est une sorte de militante, une nouvelle black panther.

La journaliste: Effrayante?

Chimanda: Effrayante, en colère-en colère d’une manière négative évidemment, par rapport au genre parce que les femmes ne sont pas autorisées à être en colère tout particulièrement les femmes noires.La colère d’une femme noire c’est juste pas possible.Et je pense que çà aurait signifié qu’elle n’est pas mainstream (difficile à traduire, elle ne plait pas au média, elle n’est pas tendance) parce que nous avons décidé que le cheveu mainstream c’est celui qui retombe.Alors que quand vous avez des cheveux naturels crépus ils remontent vers le haut et ce n’est pas vraiment mainstream.Je n’ai pas envie de paraitre suffisante parce que je vais lancer un magazine et il y aura peut-être une femme noire  qui a des cheveux naturels.Les choses évoluent un peu mais ce que j’aurais aimé c’est de ne pas être remarquée.J’aimerais juste que ce soit normal de porter ses cheveux naturels.

Je vais donner mon opinion.Lorsque j’ai regardé cette vidéo la 1ère fois, j’étais un peu embarrassée, car je ne me reconnaissais pas vraiment dans les propos de Chimanda Ngozi Adichie.

Je suis revenue au naturel, il y a 8 ans et ce n’est pas pour des raisons politiques.J’ai arrêté le défrisage car cela m’avait bousillé les cheveux.La question identitaire n’était pas non plus au cœur de mes préoccupations.

Lorsque je suis revenue au naturel, je fréquentais des personnes de toute origine et pas forcément des personnes noires.Pendant plusieurs années, je me suis même éloignée du mouvement nappy car je trouvais qu’il avait perdu de sa spontanéité.

Lorsque j’ai regardé l’interview j’ai été marquée par le parallèle avec les Black Panther et je pense que c’est de là que vient ma gêne initiale.

Je m’explique, par rapport à ma vie et à mon parcours professionnel, les discours des black panther ou encore le mouvement des droits civiques me paraissent lointains.Bien que je sois noire et que j’ai déjà été confrontée au racisme, je n’ai jamais rencontré d’obstacles liés à ma couleur de peau pour évoluer professionnellement ou personnellement.Je vais être franche, je suis une personne assez privilégiée et j’avoue être par moment coupée de la réalité qui concerne la communauté noire.Lorsque je vois des manifestations à la télévision menées par Black Lives Matter ou la brigade anti-négrophobie, j’ai l’impression de vivre dans un autre monde car je n’ai jamais été confrontée aux violences policières.

Mais je remarque que je reçois souvent des remarques négatives vis-à-vis de mes cheveux naturels et il y a une certaine incompréhension par rapport à ce choix.

J’ai par moment l’impression de passer pour une extrémiste qui veut convertir les gens au naturel.Il y a quelques semaines, je me suis rendue dans un salon de coiffure pour distribuer des tracts sur une rencontre que j’organise sur le cheveu naturel.

La responsable du salon de coiffure m’a regardé avec un air dubitatif et m’a affirmé qu’elle avait perdu des clientes car elle ne voulait pas leur défriser les cheveux et que le retour au naturel était “un message difficile à faire passer”. Quand elle a prononcé ces mots j’ai eu l’impression d’être un candidat à une élection qui cherche à convaincre des électeurs ou qui cherche des parrainages!

Je suis sortie du salon bredouille, j’ai laissé mes coordonnées mais je sais qu’elle ne me rappellera jamais…

Pour en revenir au sujet, ce qui découle c’est que la question du cheveu pour la femme noire est beaucoup plus profonde, c’est plus qu’une histoire de cheveux.

Mais je n’ai pas envie de me faire passer pour une militante de la cause noire simplement parce que je porte mes cheveux au naturel, je ne veux pas usurper d’identité.

Certaines personnes en France ont décidé de faire du mouvement nappy un acte politique et je respecte tout à fait ce choix.

Je vous recommande de vous rendre sur le blog de Nappy Party car je tiens particulièrement à souligner le travail que fait cette association à travers l’évènement stop the lye.Cet évènement qui aura lieu le 3 décembre 2016 à Noisy Le grand a pour but de sensibiliser les parents à l’usage des défrisages sur les enfants.

Dites-moi dans les commentaires ce que vous en pensez.Pour vous porter les cheveux au naturel est-un acte politique?

 

2 thoughts on “Porter ses cheveux crépus naturels est-ce un acte politique?

  1. Bonsoir.
    C’est un débat intéressant mais je pense que la question est différente ici en France qu’aux Etats-Unis.
    Je suis également revenue au naturel pour cesser d’abîmer mes cheveux. Et j’alterne afro et coiffures protectrices.
    Je n’ai pas le sentiment de poser un acte politique en portant mon afro mais il est certain que cela interpelle les gens, pour le meilleur ou pour le pire.
    J’en ai vite fait parlé ici d’ailleurs :
    http://www.ennamorphose.com/femmes-noires-perruque/

    1. Bonjour,

      Merci d’avoir laissé un commentaire.La France et les Etats-Unis ont une histoire complètement différente mais je trouve qu’il y a des similitudes dans le traitement des revendications des personnes noires.Il faudrait tout un article pour développer le fond de ma pensée là dessus.Je suis allée voir votre blog, il est très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *