Sur cette page je vais vous expliquer en détail comment revenir au naturel si vous avez les cheveux défrisés.Il n’y a pas 36 méthodes pour revenir au naturel, les 2 principales méthodes sont:

  • le big chop
  • la transition capillaire

Qu’est-ce que le big chop?

C’est un terme anglais qui désigne le fait de couper ses cheveux défrisés pour retourner au naturel. C’est la méthode que j’ai utilisé pour revenir au naturel.

Qu’est-ce que la transition capillaire?

La transition capillaire c’est une situation où vous vous retrouvez avec deux textures de cheveux : texture défrisée et naturelle.Cette solution est souvent privilégiée par les personnes qui souhaitent revenir au naturel mais qui ne souhaitent pas avoir les cheveux courts.

Cette transition capillaire dure plusieurs mois voir même des années pour certaines personnes.

Pourquoi je préfère le big chop plutôt que la transition?

Je préfère le big chop parce que çà vous permet d’apprivoiser votre chevelure crépue.C’est important car il y a beaucoup de personnes qui ne se souviennent plus de leurs cheveux naturels (si, si je vous assure) Quand on a passé une bonne moitié de sa vie à faire des défrisages ou bien même à enchainer les tresses, tissages etc je pense que c’est important de se confronter à sa véritable nature de cheveux pour savoir en prendre soin.

Comment prendre soin de ses cheveux pendant sa transition?

C’est difficile de vous préconiser des produits tant que je n’ai pas vu vos cheveux. Alors, en attendant votre big chop vous pouvez vous inspirer de la méthode du texlax.

Le texlax c’est un défrisage dans lequel on rajoute un produit comme une huile végétale pour rendre le défrisage moins agressif, souvent les personnes qui utilisent cette technique espacent beaucoup les défrisages.

J’ai vu des blogueuses qui ne se défrisaient plus les cheveux pendant 1 année complète! C’est étonnant quand on est habituée à voir des personnes qui se défrisent tous les 3 mois voir tous les mois ( bon à ce rythme là on a plus de cheveux).

Pendant cette période de transition, vous pouvez donc faire des bains d’huile, vous en faites peut-être déjà.

Attention pour le choix de votre huile, il faut choisir une huile qui convient à votre type de cheveu.Si vous avez les cheveux fins il vaut mieux prendre une huile légère telle que l’huile de jojoba mais si vous avez les cheveux plus épais vous pouvez utilisez des huiles plus lourdes telles que l’huile de ricin.

Pendant cette transition capillaire, n’hésitez pas à faire des coiffures dites protectrices (c’est un terme abusif mais je l’utilise pour être comprise du plus grand nombre)

Utilisez des shampoings doux pour laver vos cheveux.

Et la transition psychologique dans tout çà ?

Selon moi pour réussir son retour au naturel il faut respecter 4 étapes:

  • 1ère étape : cerner les raisons pour lesquelles vous souhaitez revenir au naturel.Vous souhaitez revenir au naturel sans doute parce que vous voulez ressembler à votre youtubeuse préférée, votre copine, votre cousine etc  Ce n’est pas forcément une mauvaise chose, mais vous risquez d’être déçue car vous n’avez sans doute pas la même texture de cheveu et ce qui va marcher pour elle ne va sans doute pas marcher pour vous. Et du coup vous risquez de tomber dans une spirale infernale, à essayer de trouver le produit miracle qui va vous faire avoir des cheveux bouclés, brillants, forts et qui poussent vite. Mais ce produit n’existe pas…
  • 2 ème étape : Faire le deuil de ses cheveux défrisés. Oui il va falloir oublier vos cheveux défrisés et oublier les méthodes que vous utilisiez pour vous en occuper çà n’a rien avoir avec vos cheveux naturels.
  • 3ème étape: Accepter sa vraie nature de cheveux. N’idéalisez pas votre retour au naturel, vous allez retrouver votre nature de cheveux et va falloir composer avec, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne.Certaines personnes ont des pousses de cheveux plus rapides que d’autres, des cheveux plus épais etc…Acceptez ce que la nature vous a donné.
  • 4ème étape : Connaitre ses cheveux pour en prendre soin. C’est un important de déterminer son type de cheveu, quand je parle de déterminer son type de cheveu çà va au delà de la classification du type 4a, 4b, 4c etc Il faut déterminer si vous avez les cheveux fins, épais ou normaux.Faire également un test de porosité (même si les résultats sont à prendre avec des pincettes, il ne faut pas oublier que vous pouvez avoir plusieurs types de porosité sur vos cheveux)

J’ai sauté le pas, je suis revenue au naturel, je fais quoi maintenant?

Félicitations, maintenant que vous êtes revenue au naturel, il vous faut construire une routine capillaire. En tant que nappy qui se respecte, il y a un certain nombre de substances que je vous déconseille :

  • les silicones
  • les parabènes
  • les sulfates
  • les huiles minérales

A ce stade, je ne vais pas rentrer dans le détail sur ces composants. Je vous présente cette liste car vous allez la retrouver sur d’autres sites qui traitent des soins pour cheveux naturels et également sur des sites qui traitent de slow cosmétique par exemple.

Dans ce paragraphe, je veux juste apporter une nuance.Depuis plusieurs années, j’évite d’utiliser dans ma routine capillaire des produits qui ont ce type de composants, on les retrouve souvent dans les produits de grande surface  je me fournis chez des enseignes comme aromazone ou j’achète chez des marques françaises crées par des personnes afro-descentantes. C’est un choix personnel.

Je veux juste souligner que les substances précitées sont présentes dans d’autres produits du quotidien.Ainsi les huiles minérales qui sont des dérivées de pétrole sont présentes dans les fonds de teint ou encore les crèmes pour le corps.Les sulfates sont présents dans les gels douches.

J’apporte cette nuance afin de vous laisser votre libre-arbitre sur vos choix, car je suis assez extrême dans mon mode de consommation (par exemple je me maquille très peu et voire pas du tout ) et je ne peux, ni ne veux  pas imposer mon mode de pensée à tout le monde.

Ce que je préconise c’est d’avoir une routine simple, qui vous convienne, n’allez pas vous ruiner.

Comment revenir au naturel sans se ruiner?

Déjà, arrêtez de regarder des vidéos sur youtube! Je plaisante mais bon il y a une part de vrai.Je sais que c’est très tentant après avoir regarder une vidéo sur youtube de vouloir ensuite tester tous les produits de la planète.

Si vous avez de la patience vous pouvez confectionner vos propres recettes maison, je ne suis pas une adepte du tout fait maison mais de temps en temps çà ne fait pas de mal. Faites cependant attention au dosage et vérifiez que vous n’êtes pas allergique à certains ingrédients.

Une autre astuce, c’est d’utiliser des produits “multitâches” par exemple un produit 2en 1 qui fait office de shampoing et après-shampoing.

Surtout ne compliquez pas votre retour au naturel, après tout ce ne sont que des cheveux.